Des tweets, des images ?

Vous n’avez pas pu passer à côté : le 6 novembre 2012, à 11h, le compte Twitter de Barack Obama tweetait ce qui est -à ce jour- l’image de tous les records sur les réseaux sociaux : mise en favori par 300 000 abonnés Twitter, retweetée plus de 800 000 fois, compilant plus de 4 millions de likes et quasiment 600 000 partages Facebook… On pourrait passer un billet de blogue entier à analyser cette réussite « virale ». Mais ce qu’on retient avant tout c’est l’impact indéniable d’une image dans un univers que l’on considère encore trop comme de l’écrit.

Pourquoi les images sont elles incontournables pour les marques sur Twitter ? Après avoir parlé des images sur Facebook la semaine dernière, voici la réponse de Martin… en images.

Quelques éléments de réflexions supplémentaires qui nous ont marqués chez certaines marques qui interagissent avec succès sur Twitter :

Le direct sur Twitter
Twitter est un réseau basé sur le présent, sur ce qui arrive maintenant. Cette réalité est à la fois la cause et la conséquence de la présence de plus en plus grandes des images sur Twitter : le fameux shift dont parle Martin, de gros clavier / petite caméra à grosse caméra / petit clavier.

HBO par exemple, montre souvent des captures d’écran hors caméra de leurs émissions. Ici, pour pousser à interagir, la marque demande à ses followers de trouver une légende à la photo.

Les images pour peu qu’elles soient belles, percutantes, uniques, peuvent rendre n’importe quelle nouvelle ou information « worth sharing » et augmenter sa résonance. La preuve avec ce tweet de Whole Foods Market :

Autre exemple avec le compte de Chipotle qui live tweet une démonstration de cuisine.

Célébrer le moment
De nombreuses traditions et momentums existent entre les citoyens et les marques : du Black Friday aux soldes, en passant par les rabais des Fêtes pour Starbucks, ou encore toutes les dates de sortie des jeux vidéos : toutes les occasions sont bonne pour célébrer le moment présent. (On peut même penser aux moments partagés par la société dans son entier).

Pour Sega, c’est le vendredi qui mérite d’être célébré, alors, sur une tonalité geek évidemment, Sega partage un moment gourmand de ses employés : le Dessert Friday.

UGC  :: Ugly Generated Content
C’est vrai, sur Twitter, les images sont parfois moches. On hésite moins à mettre en ligne, car ce n’est pas un réseau d’archivage ou de classification d’images comme Tumblr ou Pinterest ; ici l’image est éphémère, prise sur le vif, et multiple. Et bien souvent, ce ne sera pas la marque qui va la générer, mais un internaute lambda.

La marque de yogourt Chobani montre ici un bel exemple de contenu visuel généré par les fans (ou User-generated Content) qu’elle re-endorse.

La marque Audi nous rappelle aussi ici que ce n’est pas la propriété d’une image qui est importante : c’est plutôt d’être responsable de ce qu’elle provoque comme réaction chez vos followers qui importe.

Votre profil doit être intégré
… comme le reste de votre présence en ligne. Il doit donc représenter la marque de manière efficace. Vous seriez étonné de voir ce qu’on peut faire !

Un bel exemple avec la page Twitter de Toms Shoes :

Tout ce qui est intéressant devient beau en image
L’image, c’est un filtre émotionnel supplémentaire qu’on ajoute à un message de 140 caractères. Le soin offert à l’esthétique et l’importance apporté à la mise en scène dans une image provoquent naturellement plus de réactions chez les internautes.

Exemple ci-dessous avec Toms Shoes encore, qui propose aux followers de rencontrer un de ses cadres avec une invitation en image. Deux en un : le texte inclus dans l’image dépasse les 140 caractères…